To Brex or not to Brex | Lundi 24 avril 2017

Négociations commerciales ; que faire des Britanniques ?

Si l’article 50 du traité de Lisbonne a bien été activé le 29 mars, le Royaume-Uni est toujours un Etat membre de l’Union européenne. Que faire alors des Britanniques pendant les négociations commerciales en cours ? Faut-il les écarter, car le Royaume-Uni deviendra, dans moins de deux ans, un pays tiers, qui cherchera à conclure ses propres accords avec les pays ou groupe de pays ? Ou les laisser autour de la table, au risque de les laisser bénéficier d’informations stratégiques ? Un nouveau casse-tête pou les responsables bruxellois. Les Britanniques, évidemment, ne voient pas où est le problème. Un pied dedans, un pied dehors, cela va être le nouveau sport favori outre-Manche pendant les deux années à venir.

Une semaine très Brexit

L’agenda européen de cette semaine sera principalement consacré aux négociations sur le Brexit. Le 26 avril, Jean Claude Juncker, accompagné de Michel Barnier, le négociateur du Brexit pour la Commission européenne, se rendra à Londres afin de rencontrer Theresa May. Le Conseil Affaires générales du 27 avril sera également consacré au déclenchement de l’article 50 par les Britanniques. Les 27 examineront le projet d’orientations relatives aux négociations sur le Brexit. Enfin, le Conseil européen réunira, le 29 avril, les 27 chefs d’Etats et de gouvernements pour adopter ces orientations.

Categorie: Brèves de blog