Nouvelles fraîches | Lundi 12 juin 2017

Légumes de France met en cause les pratiques de Leader Price

« Alors que les melonnières françaises sont désormais en production, Leader Price a décidé de casser les prix avec des melons importés d’Espagne » écrit la fédération. « Jouant la confusion dans l’esprit du consommateur, en indiquant en gros caractères la variété ‘melon charentais’, et de façon beaucoup plus discrète l’origine espagnole, le distributeur tente d’attirer des acheteurs avec un prix de vente largement en dessous des coûts de production des producteurs nationaux » poursuit le communiqué. LDF dénonce une « attitude irresponsable ». «  L’enseigne est désormais placée sous une surveillance accrue » conclut Légumes de France.

100 indications géographiques européennes, dont 25 françaises bientôt protégées en Chine

L’Union européenne et la Chine vont protéger 200 indications géographiques européennes et chinoises, 100 pour l’UE et 100 pour la Chine. Un accord bilatéral en ce sens devrait être conclu avant la fin de l’année. Les produits français concernés sont essentiellement des appellations viti-vinicoles. On trouve seulement 3 produits alimentaires : le comté, le roquefort et le pruneau d’Agen.

Baisse des achats de pommes de terre

Les achats de pommes de terre de consommation sont en baisse (-7,1 %) sur la période 17 avril – 15 mai indique le CNIPT. Tous les circuits de distribution sont touchés par cette baisse : -7% en GMS et -7,4% dans les circuits spécialisés. La pomme de terre fraîche attire moins de ménages acheteurs. « On comptabilise, en effet, moins d’un ménage sur deux ayant mené au moins un achat au cours de cette dernière période, soit une baisse de 1,66 % par rapport à la précédente campagne » constate l’interprofession. En cumul, depuis le début de la campagne, la baisse des achats des ménages atteint -5,37% en volume.

 

 

 

 

Categorie: Nouvelles fraîches