jeudi 25 avril 2019

Visiteurs : 325 532   

To Brex or not to Brex ?

Les Anglais « the hands in the pockets »

Le second cycle de négociations sur le Brexit s’est tenu du 17 au 20 juillet. Mais il n’a permis d’avancer sur aucune question, la délégation britannique étant venue « les mains dans les poches » selon l’entourage de Michel Barnier, le négociateur européen. Ainsi, sur la question de la facture (cf. notre Blog du 17 juillet), les Britanniques se sont contentés de mettre en cause chaque point budgétaire, sans donner d’explications, sans faire de contre propositions, sans présenter une méthodologie de calcul différente. Idem sur le futur statut des citoyens européens au Royaume-Uni. Or, un accord sur ces deux points fondamentaux est nécessaire au début réel des négociations. « Le troisième cycle doit servir à clarifier les choses », a souligné Michel Barnier. Ce troisième cycle est prévu pour le mois prochain. Notons par ailleurs qu’au Royaume-Uni, l’idée d’un deuxième référendum fait son chemin comme l’indique, par exemple, le Financial Times (17 juillet).