samedi 7 décembre 2019

Visiteurs : 399 554   

L’Europe, l’Europe

La présidence finlandaise propose de réformer l’orientation ‘verte’ de la Pac

Dans une communication au comité spécial agriculture du 12 novembre, la présidence finlandaise de l’UE, propose de supprimer l’objectif de consacrer 30% des dépenses du développement rural à des actions en faveur du climat. Elle suggère à la place de permettre aux États membres d’attribuer une part de la Pac à des mesures en faveur d’objectifs climatiques. Le but est d’atteindre « un degré d’ambition environnementale et climatique supérieur à celui de la Pac actuelle » indique la Présidence.

Un débat sur le Mercosur au Parlement européen

La commission de l’Agriculture du Parlement européen auditionne, ce lundi 18 novembre, des représentants d’organisations agricoles européennes ou d’ONG sur « la durabilité de l’agriculture européenne face à l’impact potentiel sur le marché de l’accord Mercosur ». Sont invités à cette rencontre Pekka Pesonen, secrétaire général du Copa-Cogeca ; Isabella Timm-Guri, Bayerischer Bauernverband (Bavière, Allemagne) ; Nicole Polsterer, Fern NGO (Pour une UE au service des peuples et des forêts) ; Liam MacHale, IFA (Irish Farmers Association, Irlande) – Jean-Michel Schaeffer, président de l’Anvol (Association nationale interprofessionnelle de la volaille de chair, France) ; et Augustín Herrero, Cooperativas Agro-alimentarias (Espagne).

L’OMC au menu du prochain Conseil affaires étrangères de l’UE

Le prochain Conseil des affaires étrangères (Commerce) de l’UE se tiendra le 21 novembre 2019. Au programme des ministres :

  • l’état d’avancement de la reforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ;
  • la préparation de la prochaine conférence ministérielle de l’OMC, qui se tiendra à Nour-Soultan, au Kazakhstan, en juin 2020. ;
  • l’évolution récente des relations commerciales entre l’UE et les Etats-Unis ;
  • un débat d’orientation sur la mise en œuvre des accords de libre-échange ;
  • un débat informel sur les relations commerciales avec la Chine ainsi que sur l’état d’avancement des autres négociations commerciales bilatérales.

Et aussi :

  • les trois nouveaux commissaires désignés par la France, la Hongrie, et la Roumanie ont passé avec succès les auditions devant le Parlement européen. Par ailleurs, un accord semble avoir été trouvé entre l’UE et le Royaume-Uni pour que ce pays ne présente finalement pas de commissaire. Il n’y aurait ainsi plus aucun obstacle devant la nouvelle Commission. Elle devrait être confirmée par le PE le 27 novembre et pouvoir entrer en fonction le 1er décembre.