mercredi 8 avril 2020

Visiteurs : 428 286   
medfel2020

Municipales : 34 997 communes, 20 765 listes, 902 465 candidats, 47,7 millions d’électeurs

Il y a un peu moins de listes et un peu moins de candidats pour les prochaines élections municipales. Mais contrairement a une opinion trop facilement répandue, cette baisse ne traduit pas un ras-le-bol des maires ou une désaffection des citoyens. Elle n’est, principalement, que le reflet de la baisse du nombre des communes. La France des 36 000 communes, c’est terminé. En 2020, on en compte 34 997 très précisément. Par rapport au scrutin de 2014, le nombre des candidats et des listes est en baisse d’environ 3%, et le nombre des communes est en retrait de quelques 5 %. Cela explique ceci. Le seul chiffre qui pourrait indiquer un recul de l’engagement est celui du nombre de communes sans candidat. Il est passé de 62 (dont 61 communes de moins de 1.000 habitants) en 2014 à 106 (dont 102 communes de moins de 1.000 habitants) en 2020. Une hausse donc, mais pas de quoi évoquer une ‘crise des vocations’.
Le nombre d’électeurs inscrits s’élève à 47,6 millions en hausse par rapport à 2014 (45,8 millions). Le nombre d’électeurs ressortissants d’un pays de l’Union européenne s’élève à 329 942. Le Portugal fourni le premier contingent (111 611) devant l’Italie (55 343) et la Belgique (47 507). 46 000 Britanniques ont été́ radiés des listes à la suite du Brexit le 31 janvier dernier.
Dernier repère : en 2014, l’abstention s’est élevée à 36,45 % des inscrits au 1er tour.