mercredi 30 septembre 2020

Visiteurs : 451 991   
medfel2020

La fin du quinquennat sera verte

Second tour des municipales, convention citoyenne : Emmanuel Macron a décidé de donner un virage écolo à la fin de son mandat

Quelques grandes villes vont être désormais gérées par des maires EELV. Le résultat du second tour des municipales confirme la coupure profonde entre les métropoles et le reste du pays. Les campagnes, les moyennes et petites villes ont élus, souvent au premier tour, des maires issus des formations politiques ‘classiques ‘, ou sans appartenance politique. Les grandes villes ont pris un virage vert, ou confirmé un virage vert (c’est le cas de Paris). Cette coupure rappelle celle apparue avec la crise des gilets jaunes : les centres villes des métropoles contre les campagnes des ronds-points. Un peu rapide, mais il y a quand même un peu de ça. Dès lundi matin, Emmanuel Macron a compris le message et a repris la quasi totalité des 150 propositions de la convention citoyenne (seuls trois propositions ont été rejetées). Il va y avoir un suivi rigoureux de ces travaux, plusieurs textes de loi, deux référendums. Le tout en 18 mois maximum. Le président prend goût à ces conventions. Il a annoncé une réforme du Conseil économique social et environnemental pour en faire « la chambre des conventions citoyennes ». « Il y aura d’autres conventions citoyennes » a indiqué Emmanuel Macron. Si l’on se souvient qu’il y a aussi une Commission du débat public (qui organise en ce moment un débat sur la réforme de la Pac) on n’a pas fini de faire marcher la machine à produire des idées. Idées qui vont toutes dans le même sens : l’écologie a tous les étages. On veut du vert, du vert et encore du vert. Il va falloir s’y habituer.
Sinon, la question de ce lundi matin est de savoir s’il va y avoir un remaniement. Mais à quoi sert désormais un gouvernement alors qu’une bonne convention citoyenne…

OM