mercredi 30 septembre 2020

Visiteurs : 451 991   
medfel2020

L’Europe, l’Europe

2022 : une présidence française pour rien ?

La prochaine présidence française de l’Union européenne est programmée au 1er semestre 2022. Pour préparer ce rendez-vous, la France vient de créer un secrétariat général de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Mais le premier semestre 2022, c’est aussi le semestre de l’élection présidentielle (fin avril – début mai) et des élections législatives (en juin). Ainsi, la France, qui sera en campagne électorale au moins de mars à juin, ne sera pas en mesure de donner une impulsion forte à sa présidence. Et de toutes façons, nos partenaires traineront des pieds à l’idée de suivre un président et une majorité qui pourraient ne pas être reconduits. Je ne connais pas bien les règles concernant ces présidences tournantes, mais il serait certainement de l’intérêt de notre pays et de l’UE de décaler cette présidence. Si c’est possible, faisons-le !

Et aussi :

  • le Letton Valdis Dombrovskis est le nouveau commissaire au Commerce de l’UE ;
  • jusqu’à présent député européen, Mairead McGuinness est la nouvelle commissaire irlandaise. Elle hérite du portefeuille des services financiers ;
  • le Conseil de l’UE a décidé de proroger pour une nouvelle période de six mois, jusqu’au 15 mars 2021, les sanctions visant des personnes et entités qui « continuent de compromettre ou de menacer l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine ».