dimanche 28 novembre 2021

Visiteurs : 551 794   

Nouvelles fraîches

Présidence française : pas de sponsors, des mécènes

La France va donc exercer la présidence de l’Union européenne au premier semestre 2022. Petit à petit cette présidence s’organise. Ainsi, une enveloppe de 100 millions d’euros, dédiée au financement de cette présidence, est inscrite dans le budget 2022 (près de 46 millions ont déjà été dépensés en 2021 pour préparer cette présidence). Car une présidence, cela coûte cher. Il arrive parfois que des Etats fassent appel à des sponsors. Mais pas de ça en France. Des ONG, emmenées par Corporate Europe Observatory, et Foodwatch, ont lancé une pétition demandant à la France de renoncer au sponsor. Mais ces organisations s’inquiètent pour rien. A l’Elysée, on indique que la France ne fera pas appel au ‘sponsoring’, mais seulement au mécénat ! C’est pratique le macronisme.

Une journée pour le bio

Le Parlement européen, le Conseil et la Commission ont décidé de faire du 23 septembre de chaque année (jour de l’équinoxe d’automne) la «Journée européenne du bio». « La production biologique présente un certain nombre d’avantages importants: les cultures biologiques présentent un niveau de biodiversité supérieur d’environ 30 %, les animaux issus de l’élevage biologique bénéficient d’un meilleur niveau de bien-être et consomment moins d’antibiotiques, les agriculteurs biologiques ont des revenus plus élevés et sont plus résilients, et les consommateurs savent exactement ce qu’ils achètent grâce au logo biologique de l’UE » explique le communiqué officiel de la Commission. Vous avez remarqué : en aucun moment il n’est question de bienfaits pour la santé.

Le Blog en campagne

  • exécutif des régions : une lectrice attentive me fait remarquer qu’il existe bien un élu en charge de l’Agriculture au Conseil régional de Guadeloupe. Il s’agit de Patrick Dollin, président de la Commission Economie verte. Dont acte (et merci à elle) ;
  • selon Le Canard enchainé (22 septembre), un responsable du PS surnomme Stéphane Le Foll « Schtroumpf grognon ». Grognon, l’ancien ministre de l’Agriculture peut l’être fréquemment. Mais traiter de Schtroumpf l’un des plus grands (par la taille) homme politique du pays ! PS = Parti Schtroumpf (pour le nombre de ses électeurs) ?
  • Xavier Breton, député (LR) de l’Ain, a déposé une proposition de loi pour « renforcer l’arsenal législatif face à la multiplication d’actions d’entrave à des activités agricoles, cynégétiques, d’abattage ou de commerce de produits d’origine animale ».

Le chiffre de la semaine

2 milliards d’euros, c’est le solde positif du commerce extérieur de la France avec l’Australie, soit le 5ème solde commercial de la France. Cela pourrait ne pas durer.

Murmures

  • c’est l’agence Nomen (2 000 noms créées dont Vélib, Vinci, …) qui a été retenue par la CGI pour aider la Confédération à trouver un nouveau nom.