dimanche 28 novembre 2021

Visiteurs : 551 798   

Nouvelles fraiches

UNCGFL : brèves de Convention

La loi Egalim n’a pas été le seul sujet de la Convention UNCGFL de Biarritz (lire plus haut). Aperçu de quelques annonces :

  • la mission « logistique urbaine durable » composée de Anne-Marie Idrac (présidente de France Logistique), Anne-Marie Jean (présidente du Port autonome de Strasbourg) et Jean-Jacques Bolzan (président de la Fédération des marchés de gros de France) devait présenter les résultats de ses travaux ce 20 octobre dans le cadre du Conseil interministériel de la logistique (Cilog) qui se tenait à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) ;
  • la nouvelle plateforme Lumin’ de Toulouse, sera inaugurée courant décembre ;
  • Claude Mellier, vice-présidente déléguée aux grandes infrastructures de transport routières et ferroviaires de Bordeaux Métropole, et présidente du MIN de Bordeaux-Brienne, a annoncé en direct pendant la Convention, l’adhésion de Bordeaux Métropole à Interlud, à la satisfaction générale ;
  • après deux ans d’interruption, le Train des Primeurs fait son grand retour. L’arrivée du premier train est attendue à 3h08 le 23 octobre à Rungis ;
  • la phrase de la Convention : « Avec les Zones à faible émission (ZFE), on va découvrir l’empire des dérogations temporaires », Jean-André Lasserre, directeur programme Interlud ;
  • pas de fumée blanche à Unigros : le syndicat des grossistes de Rungis n’est pas parvenu à élire un successeur à Jean-Michel Peuch, démissionnaire. Jérôme Desmettre, président du S’FL, continue d’assurer l’intérim ;
  • l’information a été officialisée par Didier Marquès, président de l’UNCGFL, lui-même, au cours de la soirée de gala : Frédéric Stéfani est le nouveau délégué général de l’Union.

Interdiction des plastiques : les pommes de terre aussi

Les pommes de terre sont également concernées par l’interdiction des plastiques. Dès le 1er janvier 2022 pour les pommes de terre de conservation, et à compter du 1er janvier 2025 pour les pommes de terre de primeur. Dans un communiqué, l’interprofession (CNIPT) « s’alarme aujourd’hui des délais qui lui sont imposés (…) sans tenir suffisamment compte des contraintes de la filière ». « La campagne 2021-2022 étant déjà lancée, la filière demande aux pouvoirs publics un délai d’application réaliste afin de pouvoir écouler ses produits, déjà récoltés, et les emballages encore en stock, jusqu’à la fin de la campagne actuelle, soit jusqu’au 15 août 2022 ». En conclusion, le CNIPT regrette que «  l’État n’ai pas tenu compte des efforts considérables déjà engagés par ses membres en termes de recherche et de développement d’emballages alternatifs ».

Et aussi 

Sodexo a annoncé lundi 18 octobre avoir remporté le marché de la restauration des athlètes aux Jeux olympiques de 2024 à Paris.