vendredi 20 mai 2022

Visiteurs : 595 222   
medfel2022

Nouvelles fraiches

Alexis Degouy futur directeur général d’INTERFEL/CTIFL

Alexis Degouy est le futur directeur général d’INTERFEL/CTIFL. Actuellement, Alexis Degouy est délégué général de l’Union des Entreprises de Transport et de Logistique de France (Union TLF). Au cours de son parcours professionnel, il a été Directeur des affaires publiques, puis Directeur Général Adjoint de l’Ania. Il a également fait une partie de sa carrière en cabinet ministériel auprès de Brice Hortefeux, puis de Claude Guéant au ministère de l’Intérieur, et auprès de Michel Barnier, au ministère de l’Agriculture. Alexis Degouy prendra ses fonctions courant février. Louis Orenga, actuel directeur général, et qui souhaite faire valoir ses droits à la retraite, reste, pour un temps, directeur général d’Aprifel, et conseiller spécial des présidents d’INTERFEL, Laurent Grandin, et du CTIFL, Jacques Rouchaussé.

Salon de l’Agriculture : le Ceneca joue le maintien

Le Conseil d’administration du Ceneca, propriétaire du Salon de l’Agriculture, s’est réuni le 10 janvier pour évoquer l’organisation de l’édition 2022. « Le Conseil de l’agriculture française (CAF) a émis un avis plus que favorable à la tenue du salon. Et le conseil d’administration du Ceneca, à l’unanimité a poussé pour le faire dans les conditions du possible à ce moment là » a déclaré Jean-Luc Poulain, ce mardi 11 janvier au matin sur France Info. A ce jour donc, l’hypothèse est au maintien de la manifestation, dans le respect des règles sanitaires qui existeront fin février. Le Salon de l’agriculture doit se tenir du 26 février au 6 mars.

La polémique de la semaine

«Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage: c’est la gastronomie française. Le meilleur moyen de la défendre, c’est de permettre aux Français d’y avoir accès » a déclaré Fabien Roussel le 9 janvier sur France 3. Le candidat communiste à l’élection présidentielle ne pensait certainement pas faire une déclaration provocante, et déclencher une polémique avec des propos si anodins. Il s’est pris une volée de bois noirs sur les réseaux sociaux avec notamment l’accusation de faire un « appel du pied à la droite identitaire ». Et si on se calmait sur les réseaux sociaux en 2022 ?

Récolté dans la presse

« Vaches d’Adainville: revers judiciaire pour les néoruraux défendus par le cabinet Huglo-Lepage contre un agriculteur bio » écrit l’Opinion (7 janvier). « Emblématique des conflits entre l’agriculture et les néoruraux, le guérilla judiciaire autour d’un projet de ferme bio dans les Yvelines a été tranchée en première instance par la justice administrative, donnant tort aux voisins mécontents ». Il y a parfois des bonnes nouvelles dans l’actu.

Et aussi 

  • la Charte Plaisir et Confiance de l’Aneefel a obtenu l’équivalence avec la Certification Environnementale de niveau 2.