dimanche 29 janvier 2023

Visiteurs : 664 916   

Nouvelles fraiches

Energie : les filières agricoles « en danger »

20 interprofessions, dont Interfel, le CNIPT, le GIPT, Interbev, le Cniel, l’Anvol, Inaporc, … alertent le Gouvernement sur la situation critique des filières agricoles face au coût de l’énergie. « L’absence en France d’un plan énergie à hauteur de la crise actuelle va impacter chacun des maillons des filières agro-alimentaires et faire peser de l’incertitude sur toutes les entreprises. Le cumul des impacts, sur les entreprises agricoles, de transformation et de distribution met clairement en danger les filières dans leurs capacités à proposer des produits accessibles aux consommateurs. Nombre d’entreprises voient leur pérennité remise en question » écrivent-elles. « Si beaucoup d’entreprises ne peuvent pas répercuter l’explosion des coûts de production, elles n’auront pas d’autres choix que de rationaliser leur gammes et/ou de réduire drastiquement leurs activités voire de les arrêter définitivement. Cette situation menace concrètement la compétitivité des produits français et donc la continuité de l’approvisionnement du marché intérieur ainsi que la compétitivité à l’export ». « Si le gouvernement considère comme stratégique la souveraineté agricole, alimentaire et industrielle de notre pays, alors il est fondamental que nos filières soient protégées par un plan d’accompagnement à la hauteur des enjeux » concluent les interprofessions.

Congrès FNPF : le programme se précise

Le prochain congrès annuel des producteurs de fruits aura lieu les 16 et 17 février prochains à Arles (cf. notre Blog du 24 octobre). Le 16, les travaux commenceront par un atelier technique dans le centre d’expérimentation du CTIFL de Saint-Rémy-de-Provence. La journée se poursuivra par des échanges sur des sujets incontournables de l’arboriculture fruitière. Le 17, le journaliste spécialisé dans la grande distribution Olivier Dauvers interviendra au cours d’une table ronde.

SMS

  • Saveurs commerce, la Fédération des Fromagers de France et la Fédération des Marchés de France ont créé un groupe de travail sur les commerçants non s sédentaires.